Accueil > actualites > COMMÉMORATION DES VICTIMES DU 21 JANVIER 2018

A l’appel de l’Archidiocese de Kinshasa, plusieurs diplomates et acteurs politiques de l’opposition ont pris part à la messe de commémoration, ce vendredi 9 février 2018 à la Cathédrale Notre-Dame du Congo, en memoire des chrétiens catholiques tombés sous les coups des balles des le 21 janvier dernier.

Vêtu d’un chasuble violet en signe de deuil, le Cardinal Laurent Mosengwo a recommandé à la miséricorde divine les 6 martyrs de la démocratie et réconforté les membres de leurs familles présents dans la Cathédrale.

Ce fut un moment de vive émotion lorsque l’officiant du jour, le Cardinal MONSENGWO entouré du clergé de Kinshasa a décliné les identités des 6 victimes de la répression des forces de l’ordre tués à bout portant alors que leurs photos surplombait l’Autel. À côté d’eux, s’ajoute également un inconnu tué le même jour devant le camp KABILA dans la commune de Lemba.

Connu pour son franc-parler, le Cardinal n’y est pas allé par le dos de la cuillère pour condamner cette répression.

Le Président de l’UNC est venu manifester sa compassion, une fois de plus, aux familles des victimes parmi lesquelles le militant UNC Hussein NGANDU tué le 21 janvier 2018.

COMM1COMM2 COMM5 COMM6 COMM7 COMM8